Grève et Marche contre les violences sexuelles et l’exploitation – 8 mars 2018

Par:

Afin de faire pression sur le gouvernement, les étudiantes sages-femmes sont en grève et se joindront à la Marche contre les violences sexuelles et l’exploitation, organisée par la Coalition montréalaise pour la rémunération des stages. La marche partira à 15 h le 8 mars 2018 de la Place Norman-Bethune à Montréal.

L’Association des étudiantes sages-femmes du Québec (AÉSFQ) souhaite vous interpeller à l’occasion de la journée internationale des femmes qui aura lieu demain. Nous souhaitons rappeler l’importance d’optimiser le taux de diplomation des futures sages-femmes afin d’améliorer la santé des femmes et des familles. Or, les étudiantes sages-femmes, naviguant dans un cursus traditionnellement féminin, subissent l’injustice d’un système qui ne reconnait pas le fardeau financier inhérent à la spécificité de leur formation (Communiqué de presse ICI).

Il nous ferait plaisir de coordonner la tenue d’une entrevue avec Mme Hasty, présidente de l’AÉSFQ, afin de discuter des conditions de stage déplorables des étudiantes sages-femmes et de leurs revendications, ainsi que de l’impact majeur de cette situation sur les étudiantes, leur famille et toute la population québécoise.

N’hésitez pas à contacter Mme Hasty pour toute information additionnelle ou pour une demande d’entrevue, par téléphone au 581-777-3879ou par courriel à l’adresse suivante: francoise.hasty@uqtr.ca


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *