Le journal Les PasSages volume 5: Thématique inclusion!

Par:

Pour télécharger le journal, cliquez ici!

 

Mot du comité inclusion

 

Le comité inclusion de l’Association des Étudiantes Sages-Femmes du Québec (AÉSFQ) est fier de vous présenter le fruit de son travail : une édition du journal étudiant entièrement consacrée à la thématique de l’inclusion.

 

Ce comité a été formé à l’automne 2017 avec la mission d’amorcer la réflexion sur les enjeux d’inclusion et de diversité en pratique sage-femme, un sujet divisif (!) qui a causé dès sa création émoi et prise de parole en assemblée. Les huit étudiantes sages-femmes de première à quatrième année qui en sont les fondatrices ont passé les mois suivants à lire, réfléchir et écouter durant les heures volées à nos obligations d’étudiante sage-femme, de mère, d’amie et de partenaire.

 

Dans les pages suivantes, vous trouverez des articles rêvant les possibles d’une pratique sage-femme adaptée aux hommes trans, alliée des personnes en surpoids, accessible aux personnes migrantes à statut précaire, culturellement sécuritaire, souverainement autochtone, engagée dans les enjeux de justice reproductive, adéquatement rémunérée et ouverte à la diversité dès l’admission au bac. Vous trouverez des suggestions de lecture pour poursuivre la réflexion et de comptes Instagram pour inonder vos téléphones de la riche diversité de l’expérience de l’enfantement. Vous trouverez des oeuvres d’artistes d’ici comme d’ailleurs.

 

Nous avons lu, réfléchi, écouté et écrit depuis notre position de privilège, dans l’optique de s’allier à celles et ceux qui n’ont pas la faveur de la culture dominante. Nous sommes blanches, éduquées, financièrement précarisées mais capables, citoyennes, femmes cisgenres et d’ascendance québécoise. La violence de l’exclusion que nous décrions, nous ne l’avons pas vécue. C’est avec humilité que nous nous mettons au service de réalités autres que la nôtre, dans l’espoir de former un pont entre les différences. Nous accueillons la critique avec cette même humilité, en chemin vers la déconstruction d’un conditionnement social profond incitant à la division et à l’évitement de conflits qui peuvent pourtant être porteurs de sains changements.

 

Nous nous adressons notre première critique en déplorant l’absence en ces pages d’articles au sujet du capacitisme et de la réalité vécue par les personnes en situation de handicap. L’absence de témoignages est aussi à souligner : être à l’écoute ne suffit pas, il faut savoir passer le micro. Nous en prenons bonne note.

 

Ce journal a été rendu possible grâce à la collaboration d’une équipe élargie de rédaction, de révision et de mise en page qui a travaillé entre deux accouchements et déménagements, nuit et jour, sans rémunération, sans électricité parfois, mais toujours dans la joie de l’insoumission et de la prise de parole.

 

Merci à l’AGEUQTR pour le financement de l’impression, réalisée en territoire abénakis non cédé dans les presses militantes de la Well-Sud.

Et un merci tout spécial à un certain raton qui a assuré le marathon de la mise en page afin que nos mots puissent vous rejoindre à temps.

 

Bonne lecture et bon printemps,

 

Les étudiantes fondatrices du comité inclusion de l’AÉSFQ

 

Anabel Gravel Chabot

Élisabeth Lamarre

Eugénie Champagne

Gabrielle Filiou-Chénier

Léa Rancourt

Marylène Dussault

Nerea Chabot-Soloaga

Victoria Gosselin

 

L'AESFQ

L'AESFQL’Association des Étudiantes Sages-Femmes du Québec (AÉSFQ) vise à promouvoir et à veiller à l’émancipation des apprenties sages-femmes.

À travers actions politiques, comités, publications, échanges et évènements, notre voix s’exprime et s’imprègne.

L’AÉFSQ cherche à créer des liens de solidarité entre femmes et sages-femmes, entre les générations et les cultures et reconnait la valeur des sages-femmes d’ici et d’ailleurs, peu importe leur chemin de formation.

En travaillant ensemble, nous ouvrons les possibles, cherchons des solutions créatives et croyons que le vent de changement est bon!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *